e-PressAfrica
African online press portal.

Agroécologie: une rencontre régionale prévue à Abidjan pour renforcer les capacités des acteurs sur l’évaluation des outils de performance

www.eformajob.com

Du 26 au 29 juillet 2022, l’Agence régionale pour l’agriculture et l’alimentation de la Cedeao (ARAA), à travers le Programme Agroécologie en Afrique de l’Ouest, organisera conjointement avec la FAO à Abidjan en Côte d’ivoire, un atelier régional de renforcement des capacités des acteurs sur l’utilisation de l’outil d’évaluation des preuves de performance de l’agroécologie (TAPE).

Alors que l’agroécologie gagne de plus en plus en intérêt auprès d’un large éventail d’acteurs dans le monde en général et en Afrique de l’Ouest en particulier, un des défis majeurs à l’augmentation de l’adoption de l’agroécologie demeure la mise en évidence de ses performances afin d’établir son potentiel d’impact à rendre les systèmes alimentaires plus durables et plus résilients. Les preuves des impacts positifs de l’agroécologie sont de plus en plus nombreuses mais ses résultats restent souvent fragmentés dans des études de cas locales, des expériences isolées ou des observations de terrain généralement basées sur des méthodes et des données hétérogènes ainsi que sur des échelles et des temporalités différentes.

L’outil TAPE (Tool for Agroecology Performance Evaluation), développé par l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) avec l’appui de multiples partenaires, constitue un cadre analytique global d’évaluation multidimensionnelle des performances de l’agroécologie. Cet outil vise trois objectifs spécifiques : (i) renforcer les connaissances des acteurs et responsabiliser les producteurs dans la production collective et le partage de données et de preuves basées sur leurs propres pratiques, (ii) soutenir les processus de transition agroécologique à différentes échelles, différents lieux et délais et (iii) informer les décideurs politiques, institutions de développement et autres parties prenantes par la création de références à la performance multidimensionnelle de l’agroécologie.

Pour rappel, à la suite de la création de son cadre d’intervention pour le développement d’une agriculture climato-intelligente et son inscription dans la Politique agricole régionale (ECOWAP/PDDAA), la Commission de la Cedeao a déployé plusieurs initiatives en collaboration avec divers partenaires techniques et financiers pour soutenir la mise en œuvre dudit cadre. Parmi ces initiatives, on compte entre autres le Programme Agroécologie de la Cedeao (PAE), d’un coût total de 16 millions d’euros financé par l’Agence française de Développement (AFD) et l’Union européenne et exécuté dans les 15 Etats membres de la Cedeao.

L’atelier d’Abidjan vise à contribuer à l’évolution et à la valorisation de l’agroécologie en Afrique de l’Ouest en favorisant l’utilisation d’outils d’évaluation et de données probantes capables d’encourager et d’augmenter l’adoption de pratiques agroécologiques pour une meilleure sécurité alimentaire et nutritionnelle en Afrique de l’Ouest. Il permettra entre autres de (i) partager, avec les acteurs nationaux, régionaux et internationaux, les résultats des bases de données TAPE existantes et issues des pays de la Cedeao, (ii) partager les interprétations des données TAPE au niveau régional ainsi que celles d’autres outils existants, notamment le Groupe de Travail sur les Transitions Agroécologiques (GTAE) en étroite coordination avec la FAO, (iii) présenter aux participants les outils d’évaluation de l’agroécologie en particulier l’outil TAPE et le GTAE et analyser les complémentarités et leur adaptation éventuelle pour une utilisation en Afrique de l’Ouest, (iv) former les praticiens sur la méthodologie et la mise en pratique de TAPE, (v) recueillir les contributions des utilisateurs nationaux et régionaux sur les outils d’évaluation de l’agroécologie en particulier TAPE et GTAE, (vi) obtenir un aperçu des réseaux multi-acteurs régionaux soutenant l’agroécologie et entamer une réflexion sur les outils d’évaluation de l’agroécologie. Le GTAE est un outil méthodologique pour l’évaluation des conditions de développement de l’agroécologie et des effets agro-environnementaux et socio-économiques des pratiques et systèmes agroécologiques. Il est destiné principalement aux acteurs de développement et se veut un outil simple d’utilisation avec une méthodologie fiable permettant la production systématisée de références absentes ou parcellaires à ce jour, mais utiles pour la promotion et l’accompagnement du développement de l’agroécologie.

Abidjan.net

www.investinblackworld.online

Partagez

Les commentaires sont fermés.

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanPortugueseRussianSpanishSwahili