e-PressAfrica
African online press portal.

Côte d’Ivoire / Baisse des infractions enregistrée en avril 2022

www.afrikafreelance.com

Abidjan, le mercredi 04 mai 2022, Assainir les routes du district d’Abidjan à l’aide d’un régime permanent de contrôle dissuasif, en vue d’impacter le comportement des usagers. C’est la mission que poursuit la Police Spéciale de la Sécurité Routière (PSSR) du Ministère des Transports, à travers l’intensification des opérations de contrôles routiers. Des opérations soutenues par le Système de Transport Intelligent (STI), avec notamment la vidéo-verbalisation déployée sur les principaux axes et routes périphériques des communes d’Abidjan.

Au cours du mois d’avril 2022, alors que les déplacements ont été plus importants en raison des flux massifs de populations liés aux célébrations de la fête de Pâques et du Ramadan, le nombre d’infractions a considérablement baissé, selon les dires du Commissaire Divisionnaire de police Touré Abdul-Kader. En effet, le Directeur de la PSSR a présenté ce mardi 03 mai 2022, au cours d’une réunion, le bilan des opérations couvrant la période du 01 avril au 01 mai 2022.
Ce bilan d’avril 2022 est, selon lui, marqué par une tendance baissière des infractions, avec 3 553 infractions enregistrées contre 4 500 pour le mois de mars 2022, soit une baisse globale de 21,04%. Cette baisse est également constatée au niveau des infractions pour excès de vitesse, avec 2 797 en avril contre 3 310 en mars dernier.
Plusieurs autres violations du code de la route ont été également réprimées. Il s’agit entre autres de 103 cas de défaut de visite technique, 34 pour défaut d’assurance, 07 pour absence de carte grise, 14 pour défaut de toutes les pièces, 07 pour défaut de carte de transport, 06 cas de surnombre, 01 autre pour surcharge ; ainsi que l’interpellation de 566 conducteurs dont 551 pour non-port de la ceinture de sécurité, 13 pour usage du téléphone au volant et 02 pour refus d’obtempérer.
Au cours des opérations, les agents de la PSSR ont aussi effectué 810 tests d’alcoolémie et interceptés 16 conducteurs en état d’ébriété. Enfin, 02 tricycles ont été mis en fourrière pour circulation sur des voies interdites.
Pour le collaborateur du Ministre Amadou Koné, même si les données du mois d’avril enregistrent une nette baisse des infractions, les actions vont s’accentuer pour toujours faire adopter le respect strict du code de la route aux usagers, mais aussi et surtout pour les amener à limiter les excès de vitesse qui représente 90% des infractions et une cause importante des accidents de la route.
source : ministère des Transports de Côte d’Ivoire

www.investinblackworld.online

Partagez

Les commentaires sont fermés.

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanPortugueseRussianSpanishSwahili