e-PressAfrica
African online press portal.

Problématique de l’Education à la citoyenneté Mondiale en Afrique : Réalités et Perspectives en Côte d’Ivoire.

www.eformajob.com

Ce thème a nécessité une causerie-débat de haut niveau mardi 5 juillet  au CERAP (Centre de Recherche  et d’Action pour la Paix ) de Cocody  et qui a été alimentée  par d’imminentes personnalités du monde universitaire et de la société civile .Un livre qui répond à cette préoccupation  y a été présenté pour servir de boussole à cette préoccupation.

Cette initiative  qui émane  de l’Institut Afrique  Monde( IAM) et du CERAP a été  sous la Présidence de Monsieur  Mame Omar Diop,Chef du Bureau Intérimaire, Représentant de l’UNESCO en Côte d’Ivoire.
Elle a  pour but de sensibiliser les populations sur le thème  de l’éducation  à la citoyenneté  mondiale.
Les différents intervenants à savoir  Dr Arsène Brice Babo, Vice-Président  aux études au CERAP , Professeur Mathieu Lou Bamba, Professeur de Philosophie, spécialiste des questions éthiques.,Madame  Marie José Paula Houenou,Fondatrice de la Plateforme  en vue de la Promotion  de la mise en œuvre d’initiatives vertes en Afrique et Professeur Moritié Bamba , ont donné leur point de vue sur le thème du jour
La notion de citoyenneté a été  donc expliquée d’emblée comme étant une personne  qui jouit de ses droits civils et politiques dont le droit de vote dans une nation indépendante.
Selon les conférenciers, les pays africains sont indépendants certes,mais  sous haute surveillance et cela n’est pas fait pour permettre aux autorités de mener à bien leur volonté politique. Des pays africains à l’image de la Côte qui englobent  plus de 60 ethnies, ont un problème de langue et ne peuvent que s’exprimer en français,, anglais, espagnol, allemand  ou autres langues étrangères.Cela pousse les citoyens de ces  pays a adopté la civilisation   qui va avec ces  langues et qui est contraire à nos valeurs fondamentales.
Comme solution, ils préconisent l’éducation de base en famille et à l’école pour un suivi au secondaire pour adopter une bonne conduite civique et morale l. Aussi ,ils ont décrié le manque d’encouragement à la recherche scientifique alors que la Côte d’Ivoire regorge des talentueux chercheurs qui hélas,meurent souvent  avec leur découverte.
Le Modérateur Pr Houénou Pascal Valentin, Professeur titulaire de  classe exceptionnelle et auteur de plusieurs publications scientifiques et contributions à des ouvrages et rapports,  fait cette synthèse :”Nous posons le diagnostic dans lequel l’Afrique est malade.Malade de ces malades et de  ses maladies.”
Ses critiques vont à l’encontre du système éducatif au niveau  du supérieur :”L’enseignement supérieur éduque mal.Il n’y a pas d’unité  de valeur de crédit disponible obligatoire à l’Université pour la citoyenneté. On est citoyen à vie et non selon la classe d’âge. Il faut donc faire quelque chose au niveau de nos Universités . ”
Pour permettre aux ivoiriens de prendre conscience d’une part ,des enjeux d’un monde de plus en plus interconnecté et,d’autre part ,de leurs responsabilités par de-delà les frontières  nationales, religieuses, éthiques,raciales,etc, l’ouvrage intitulé “La Citoyenneté Mondiale et l’écocitoyenneté dans le contexte de la Crise sanitaire à Covid19  a été présenté par  son autour Dr Arsène Brice Bado.
Un ouvrage disponible donc à la librairie de l ‘institution hôte.
Pepson

www.investinblackworld.online

Partagez

Les commentaires sont fermés.

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanPortugueseRussianSpanishSwahili