e-PressAfrica
African online press portal.

Transformation de fruits et légumes / Trafrule inaugure une usine à N’Douci

TRAFRULE S.A: Im.SCI N'GOTA 4,4ème étage,porte trafule,En face de la pharmacie du lycée technique - Danga Cocody - 08 BP 1793 Abidjan - Côte d’Ivoire TEL: (+225) 27 22 44 18 54 Standard

www.eformajob.com

Le ministre du commerce et de l’industrie, Souleymane Diarrassouba a procédé à l’inauguration du premier usine de transformation de fruits et légumes de Trafrule ce jeudi 15 juillet 2021 à N’Douci dans la région de l’Agnéby-Tiassa.

Créée en 2014, Trafrule est la matérialisation d’un rêve de promoteurs ivoiriens ayant une expérience de trois décennies dans l’agro-industrie et l’agroalimentaire, des Humanistes qui veulent prendre toute leur place dans les questions liées à la lutte contre la pauvreté en milieu rural. Après le succès des phases de test de marché, le directeur général de Trafrule, Gounougbé Nazaire a félicité ces promoteurs à donner forme à leur projet avec la construction d’une usine moderne de transformation de fruits et légumes, à N’douci, plus près des sources de production des matières.

« Au-delà de cette opportunité qu’offrent les autorités ivoiriennes, les promoteurs souhaitent satisfaire à la vision de lutter contre la pauvreté en milieu rural, par l’industrialisation et la mise en valeur des champs et de plantations développés par nos valeurs paysans. Cette usine est basée dans la région de l’Agnéby-Tiassa, précisément à N’Douci, auprès des concitoyens du monde rural ( proche de Sikensi, Tiassalé, Koyékro). Cette usine transformera en produits finis, des matières premières constituées de la mangue venant de la zone de Korhogo, Odienné, Boundiali et Bondougou, de l’ananas venant de Bonoua et de Tiassalé, de la tomate dont l’opportunité sera donnée à d’autres acteurs de développer des vergers modernes dans les environs de l’usine. Pour cela, Trafrule se procurera sa matière première la plus importante directement auprès des coopératives, des intermédiaires, en s’appuyant sur sa forte présence au sein des localités de production agricole, l’objectif étant d’assurer une réduction des pertes de productions dues aux difficultés d’exportation pendant les périodes de forte production et conjoncturellement à la Covid 19 », a déclaré le directeur général de Trafrule.

Au-delà de cette opportunité qu’offrent les autorités ivoiriennes, les promoteurs souhaitent satisfaire à la vision de lutter contre la pauvreté en milieu rural, par l’industrialisation et la mise en valeur des champs et de plantations développés par nos valeurs paysans.

Nazaire Gounongbé DG de Tartufe SA

En effet, le projet de transformation de fruits et légumes, d’un coût global de plus de 6 milliards de francs CFA, bénéficie d’un financement de NSIA Banque et d’une garantie d’African Guarantee Fund (AGF). Cela, cette société Trafrule est détenue à 100% par des nationaux et bénéficie d’un agrément à l’investissement sur 15 ans en zone C. De ce fait, l’Usine est fin prête et démarre ses productions dans ce mois de juillet 2021.

Le ministre du commerce et de l’industrie, Souleymane Diarrassouba s’est réjoui de l’implantation de cette usine de transformation de fruits et légumes dans la région de l’Agnéby-Tiassa. Il a souligné que ce projet s’inscrit dans la politique de changement de mode de production et de consommation de la Côte d’Ivoire qui vise à opérer la transition d’une économie agricole vers une économie industrielle. « La bonne performance du secteur agricole dans l’économie ivoirienne a favorisé le développement d’une agro-industrie dynamique et diversifier qui compte environ 73% de la valeur ajoutée du secteur manufacturé et elle constitue une véritable source de création d’emploi avec plus de 370 000 d’emploi direct. L’agro-industrie regorge de possibilité intarissable d’innovation de créativité et de création de micro-entreprise pour réduire le chômage et déclencher de manière efficace un cercle vertueux de l’économie local. En dépit de nombreux potentialité agricole et du dynamisme du secteur agro-alimentaire dans l’économie ivoirienne, les niveaux de transformation des productions agricoles demeurent encore globalement faibles. Ce qui laisse inexploité le fort potentiel de valeur ajoutée que renferme ses différentes filières. Cette situation commande donc d’accélérer l’agro-industrie afin de créer suffisamment et de combattre la pauvreté en cohérence avec notre stratégie d’industrialisation fondé sur le développement et la promotion de sept coteurs à savoir l’agro-industrie, la chimie et la plasturgie, les matériaux de construction, le textile, l’industrie pharmaceutique, l’emballage et la packaging, le montage et l’assemblage d’appareil ménager et de véhicule dans le cadre de la transformation structurelle de l’économie ivoirienne fondé par le président de la République Alassane Ouattara. » a dit le ministre Souleymane Diarrassouba.

www.investinblackworld.online

Aussi, la société Trafrule a crée au démarrage 150 emplois directs et 750 emplois indirects. Et, elle constituerait une belle réponse à la problématique de l’emploi des jeunes en Côte d’Ivoire en général et dans la région de l’Agnéby-Tiassa en particulier.

Par ailleurs, la capacité de transformation annuelle Trafrule et sa production en Côte d’Ivoire dans le secteur tomate s’élève à 44 000 tonnes et 32 000 tonnes du transformation annuelle Trafrule dont 73% de la production nationale. Pour la mangue, la production annuelle de Côte d’Ivoire est de 180 000 tonnes avec une transformation annuelle de Trafrule de 24 000 tonnes et la production nationale se limite à 13%. La production annuelle de l’Ananas en Côte d’Ivoire tourne autour de 30 000 tonnes avec une transformation de Trafrule de 7500 tonnes et une production nationale de 25%.

Pour cela, la société Trafrule vise un chiffre d’affaire de 21 milliards à l’horizon 2024 en s’appuyant sur des produits de très grande qualité, conçus avec soin, sainement, et portés par des marques fortes, aussi bien pour les jus de fruits que pour le double concentré de tomate. Et, les promoteurs de Trafrule en font un point d’honneur.

Moussa Camara ( Nasopress.com)

Source: https://nasopresse.com/np-transformation-de-fruits-et-legumes-trafrule-inaugure-une-usine-a-ndouci/

 

 

Partagez

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanPortugueseRussianSpanishSwahili